Qualite et usure de l’huile

premièrement, sur les machines avec une faible reserve d huile comme les machines de puissance inferieure a 250kw

l’economie en allongeant la durée d’utilisation de l’huile est bien souvent inferieure au cout d’usure moteur et au cout des analyses supplémentaires de controle

 

 

Oxydation :

l’oxydation de l’huile est un signe de son usure et de perte de ses proprietes.

les deux facteurs principaux qui jouent sur l’oxydation de l huile sont :

  • la durée d’utilisation de l huile
  • la temperateur d’utilisation de l’huile

si l huile a ete oxydee et si la vidange a ete espacée, il faut revenir a l intervalle de vidange constructeur.

il faut aussi verifier si le moteur n’a pas eu des reductions de puissance ou arret suite a surtempérature huile ou surtemperateur liquide de refroidissement.

il est aussi possible que le probleme soit lié a un mauvais fonctionnement du refroidisseur d huile

 

TAN TBN :

l’H2s se dissout en acide sulfurique.

les huiles pour moteurs biogaz ont des additifs pour compenser la modification du pH liée a l’effet acides notamment de l’H2S.

ces deux indications correspondent a la reserve de tampon PH de l huile et a l’augmentation du niveau d acidite de l’huile.

 

pour simplifier : il faut que l’huile reste au dessus d’un seuil recommande de reserve de tampon PH et en dessous d’un seuil d acidite.

la reserve de tampon pH diminue avant que n’augmente le niveau d’acidité.

 

 

 

 

TBN : total base number

Indice de Base Total (TBN) : permet de vérifier la réserve d’alcalinité de l’huile selon norme ASTMD 2896.

Lors de son utilisation cette reserve d alcalinité diminue et il faut rester au dessus de une certaine limite.

Ce contrôle permet d’apprécier l’aptitude du lubrifiant à neutraliser l’acidité contenue dans l’huile, devenant corrosive pour les éléments métalliques de l’organe lubrifié.

si le TBN est en dessous de la limite alors il faut vidanger l’huile et reduire les intervalles de vidange

 

TAN : total acid number

L’indice d’Acide Total (TAN) : est utilisé pour des lubrifiants dont le temps de service est élevé et permet de vérifier le niveau d’acidité du lubrifiant, de déterminer l’oxydation de l’huile, la présence de contaminants et la dépréciation des additifs. Il est mesuré suivant les normes NF T 60-112 et ASTM D664. Lorsque l’acidité devient trop importante et donc corrosive, l’indice d’acidité total devient un déclencheur de vidange.

en meme temps que la reserve d alcalinite va diminer lors de l utilisation de huile. le niveau d acidité de huile va augmenter. (en general avec un decallage, a partir du moment ou la reserve alcaline est trop faible)

si on depasse la valeur limite de TAN, il faut vidanger et réduire les intervalles de vidange.

 

presence d’eau

la presence d eau dans l huile indique

  • soit un gaz trop humide
  • soit une contamination avec du liquide de refroidissement

il faut verifier et ecarter les deux hypotheses

 

detection de metaux

la detection des metaux n est pas une bonne chose car elle indique une deterioration mecanique du moteur en cours

 

le type de metal peut donner des indications sur les pieces qui sont en cours d usure.

 

si on est devant un moteur en bonne condition de fonctionnement au niveau de la combustion et qui presente des traces metalliques dans l huile.

l’origine peut etre tout simplement une deterioration de la pompe a huile

 

Updated on 20 juin 2019

Was this article helpful?

Related Articles